Serveurs, baies, stockage et sauvegarde

Acquérir un serveur peut être judicieux : partage des fichiers, sécurité accrue des données, sauvegarde centralisée, impression en réseau, etc. De plus, si un disque est hors d’usage, vous bénéficiez d’une tolérance de panne et vous pouvez continuer à travailler sans perdre de données.


Comment choisir un serveur ?

Les critères :

  • la capacité de stockage (entre 250 Go et plusieurs To)
  • l’évolutivité (plus on monte en gamme, plus les serveurs sont évolutifs)
  • la puissance

Autodesk préconise des serveurs sous Windows pour stocker ses fichiers dwg et rvt.

Pour la garantie, vous avez le choix entre  : 3 ans J+1 (dépannage au plus tard le lendemain pendant 3 ans) et 5 ans H+2 (dépannage 2 heures après pendant 5 ans). Le point de départ étant lorsque vous ou votre prestataire appelle DELL.

Côté forme, vous avez le choix entre des serveurs tour (comme votre ordinateur) ou en rack (serveurs plats généralement rangés dans une armoire serveur  quand il y en a plusieurs, ce qui permet de gagner de la place).

tour-serveurBlancrack-serveur


La sauvegarde de vos données

Si un serveur a son propre espace de stockage, vos données ne sont pas pour autant parfaitement protégées. Si le serveur est définitivement hors d’usage (panne, incendie, etc.), vous perdez votre patrimoine informatique.

Il est nécessaire de mettre en place une procédure de sauvegarde.

Il existe 3 sortes de sauvegarde :

  • externalisée dans un data center avec un abonnement mensuel (montant proportionnel au volume de données sauvegardées)
  • sur place sur bande (LTO5 : jusqu’à 1500 Go natifs) ou sur disque dur (2 ou 3 To. Attention, les 3 To ne sont pas bien reconnus par Windows pour le moment)
  • sur place + dans un autre lieu (les deux boîtiers NAS sont synchronisés)
Boitiers NAS

boitiers-nas2


Pour les plus exigeants, les baies Equallogic : et votre activité ne s’arrête jamais

Si un serveur a une tolérance de panne qui vous permet, lorsqu’un disque lâche, de continuer à travailler sans perdre de données, lors d’une panne totale (carte mère ou carte réseau hors d’usage par exemple), votre infrastructure est paralysée le temps de la réparation et/ou du remplacement de votre serveur.

Une baie equallogic vous permet de minimiser le risque de perte d’exploitation. Avec une savante combinaison de la baie (qui stocke les données), de 2 switchs (communication par réseau et non par câble pour un meilleur débit) et de 2 serveurs (stockant le système d’exploitation), tout est doublé et votre activité n’est plus jamais bloquée.

Les baies peuvent être envisagées dès que vous vous posez la question de votre tolérance de panne (est-ce que j’accepte que mon entreprise soit bloquée ?)

baies-equallogics

Le prix des baies varie en fonction du nombre et de la qualité des disques utilisés :

  • disques SATA : importante capacité de stockage (jusqu’à 3To/disque) mais peu sûrs et peu rapides
  • disques SAS : généralement utilisés dans les serveurs et baies. Moins de capacité (jusqu’à 900 Go/disque) mais plus rapides.
  • disques SSD : mémoire flash. Très rapides mais très chers.

La garantie associée (H+2, soit deux heures après avoir appelé DELL) comporte une surveillance accrue de votre infrastructure : les informations sur les anomalies sont immédiatement et automatiquement envoyées à DELL et à la personne en charge de votre système.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en savoir davantage.

mail ou 01.56.03.94.30

rss

Publié par : Laurence Albon

le 28 septembre à 10h 21

Divers, Informatique | Pas de commentaires


Ajouter un commentaire

Ne piratez plus !

antipiratageLe piratage en France

C’est bien connu, la France est le pays des paradoxes : si les droits de la Propriété Intellectuelle sont très largement reconnus par l’opinion publique, nous détenons le triste record européen du piratage de logiciels (39%). 7 personnes sur 10 trouvent normal que les inventeurs de logiciels soient rémunérés pour leur création afin de favoriser de nouveaux progrès technologiques mais 4 logiciels sur 10 sont installés illégalement.

Un pirate de logiciels, qu’est-ce que c’est ?

Le piratage résulte des pratiques suivantes :

  • L’installation sans autorisation d’un logiciel original sur plusieurs ordinateurs
  • La duplication de logiciels originaux à l’aide de graveurs
  • L’utilisation de logiciels contrefaits c’est‐à‐dire délivrés sans licence
  • Le téléchargement de logiciels piratés sur Internet
  • L’utilisation de versions NFR (Not For Resale) ou de licences Education à des fins commerciales, dans un but professionnel ou lucratif

Que les logiciels piratés soient utilisés ou non ne rentre pas en ligne de compte : vous détenez un logiciel piraté dans votre réseau, vous contrevenez aux règles de la Propriété Intellectuelle.

Les risques encourus par les pirates

La violation des droits d’auteur expose son auteur à des poursuites civiles ou pénales. La contrefaçon de logiciels est passible, aux termes des articles L. 335‐2 et L. 335‐3 du Code de la Propriété Intellectuelle, de 3 ans d’emprisonnement et d’une amende de 300.000 € (1.500.000€ pour les personnes morales), outre l’indemnisation du préjudice causé au titulaire des droits d’auteur (les dommages et intérêts peuvent atteindre 3 fois le montant des licences illicites trouvées).

Enfin, en plus de ces risques juridiques et financiers, les contrevenants s’exposent à des risques techniques : les logiciels illégaux sont bien moins sûrs et sont susceptibles de contenir des virus qui peuvent endommager l’ensemble d’un système informatique.

Les contrôles

Le BSA (Business Software Alliance) qui regroupe les grand éditeurs de logiciels (Autodesk, Microsoft, Adobe, Symantec, Apple, etc.) défend l’industrie du logiciel et déploie actions préventives et répressives.

De son côté, Autodesk France a mis en place en 2007 une cellule “License Compliance” destinée à informer et débusquer les contrevenants.
Cette cellule agit de plusieurs manières :

  • Publication d’informations sur l’ensemble du réseau (utilisateurs, revendeurs)
  • Envoi de courriers recommandés aux sociétés sur lesquelles Autodesk a des doutes (soit via des informations “informelles” type “signalisations anonymes” sur leur site Internet ou sur celui du BSA, soit en évaluant le rapport licences déclarées par rapport au nombre de salariés et aux projets connus)
  • Remise de “sommations interpellatives” via un huissier de justice
  • Saisie-contrefaçons : l’éditeur se rend chez le contrevenant suspecté et identifie l’ensemble des logiciels piratés
  • Actions en justice

La solution

Afin de vérifier si vous êtes en conformité, Autodesk met à votre disposition l’outil Autodesk Asset Locator. Avant de télécharger cet outil, vous devez remplir un formulaire d’identification. Mais rassurez-vous, Autodesk garantit l’anonymat.

Néanmoins, si vous préférez, nous sommes à votre disposition pour réaliser un audit de votre parc pour l’ensemble de vos logiciels (Autodesk, Adobe, Microsoft, etc.). Nous pouvons vérifier que vous êtes bien en règle et vous éviter ainsi des répercussions financières souvent lourdes à porter.

Demande d’audit gratuit

rss

Publié par : Laurence Albon

le 22 septembre à 16h 36

Infos Logiciels Adobe, Infos Logiciels Autodesk | Pas de commentaires


Ajouter un commentaire

Autodesk annonce la sortie officielle d’AutoCAD for MAC 2012 en version française

autocad-for-mac-2012

Sorti le 19 août dans sa version anglaise, AutoCAD for MAC 2012 arrive en France !

Nous reviendrons prochainement vers vous pour plus de détails concernant cette version.

En attendant, restez connectés à vos logiciels AutoCAD sur la page Facebook officielle


VIDEO – AutoCAD 2012 Portfolio of Products for the Mac

rss

Publié par : Aurélia B.

le 13 septembre à 12h 00

Divers | Pas de commentaires


Ajouter un commentaire

Autodesk publie une série de mises à jour pour AutoCAD et AutoCAD LT 2012

autocad_oem_2012_boxshot_200x200Une série de mises à jour pour AutoCAD et AutoCAD LT 2012 sont disponibles sur le site Autodesk.

Ces services pack permettent de corriger certains bugs et plantages (avant d’effectuer ces mises à jour, n’oubliez pas de fermer le logiciel).

Pour télécharger le service pack 1 pour AutoCAD 2012, cliquez-ici.

Pour télécharger le service Pack 1 pour AutoCAD LT 2012, cliquez-ici.

rss

Publié par : Aurélia B.

le 9 septembre à 11h 15

Infos Logiciels Autodesk | Pas de commentaires


Ajouter un commentaire